chargement...



 
Titi mandarin en Chine

Chine

Shanghai, "la ville en amont de la mer"

Encore un petit villages de pêcheurs au XVIIIème siècle, Shanghai (qui veut dire "la ville en amont de la mer) a commencé à accueillir des concessions étrangères (britanniques, françaises et américaines) après la première guerre de l'opium. Les japonais s'y sont aussi installés. Cette présence étrangère (qui y commerçait) attira des banques internationales qui y installèrent leur siège le long du Bund. infos sur la première guerre de l'opium les guerres de l'opium

Infos sur la première guerre de l'opium

Elle se déroula entre 1839 et 1842. C'était une guerre commerciale sur l'opium que les britanniques (qui avaient des productions en Inde) vendaient en masse à la Chine, entre la Chine qui voulait mettre un terme à ce "commerce" et le Royaume-Uni. A noter que jusqu'au XVIIème siècle les Chinois n'utilisaient l'opium que comme un analgésique (anti-douleur)...
Cette guerre est considérée comme le point de départ de la chute de l'Empire de Chine, qui n'a pas pu résister militairement aux Britanniques et par la suite à la coalition occidentale britanniques, français et russes. Et C'est pendant la première guerre de l'opium que les britanniques s'emparent de Hong-Kong qui deviendra un protectorat britanniques jusqu'à la rétro-cession à la Chine en 1997.
Rm : en 1898, un traité (dit deuxième traité de Pékin) accordait un bail de 99 ans au Royaume-Uni sur des nouveaux territoires destinés à agrandir Hong-Kong. En 1984, les britanniques accordent à la Chine de récupérer Hong-Kong en même temps que les "nouveaux territoires" mais en accordant à Hong-Kong une autonomie pendant 50 ans.


Infos sur la seconde guerre de l'opium

Elle se déroula entre 1856 et 1860 et fut déclenchée après l'arraisonnement d'un navire contrebandier Anglais. Le traité de Pékin qui marque la fin de la guerre octroye des concessions ou territoires au Royaume-Uni, à la France et à la Russie qui "profite" de cette guerre menée par les deux autres nations occidentales. Son nom a été attribué par analogie à la première guerre entre les britanniques et la Chine.
Rm : Le palais d'été de Pékin sera incendiée pendant cette guerre.


Shanghai devint plus tard le berceau du communisme chinois en 1921 avant d'être la ville de Chine qui se modernise le plus rapidement à partir des années '80 et d'être l'exemple type du "capitalisme communisme" (si on peut dire). C'est aussi la ville du "lotus bleu" de la bande dessinée Tintin...

Pudong

Pudong

C'est le quartier financier moderne de Shanghai avec la plus haute tour de télécommunication du monde (en 2009), la perle d'orient, qui atteint les 468 m. Elle est souvent utilisée pour symboliser la ville, mais il y a d'autres grandes tours à Pudong : la tour Jinmao, par exemple, mesure 420,50 m de haut, soit environ 100 m de plus que la tour Eiffel et comprend 88 étages. Ce nombre d'étages n'a pas été choisi au hasard car le chiffre 8 est un symbole de perfection en Chine. Citons encore la tour du World Financial Center, la plus haute tour de Shanghai, qui culmine à 490 m ! On dirait qu'elle a une poignée à son extrémité !...


Du bund, on peut y accèder en wagonnet par le tunnel "sightseeing". Des faisceaux lumineux rendent le trajet plus attrayant.

Le bund

C'est une jolie promenade le long du huangpu (sauf lors de mon passage car en travaux pour l'expo. universelle de 2010) où l'on trouve plusieurs appartements cossus et sièges de banques.

La place du Peuple

C'est la grande place de Shanghai avec un petit parc attenant. La grande rue commerçante de Nankin permet en l'empruntant vers l'est de rejoindre le bund.

Jardin Yuyuan (ou jardin Yu)

Jardin Yu

Ce jardin du XVIème siècle est un des plus beaux jardins de Chine avec ceux de Suzhou. Il a été construit par Pan Yuduan, gouverneur de la province du Sichuan, pour faire plaisir à son père. On retrouve en cela la piété filiale du confucianisme. Pour ce qui concerne le jardin, j'en retiens les ondulations de dragons sur les murs (si, si !), son pont couvert en zigzag qui permet de retenir les mauvais esprits (idéal aussi pour voir de tous les côtés), ses gros poissons rouges, et le sentiment d'être dans un petit labyrinthe de rocailles. Il faut dire que les jardins chinois ont pour objectif de représenter le monde en miniature, avec l'eau pour symboliser les fleuves et la mer, et les rocailles pour symboliser les montagnes. Les portes circulaires évoquent l'harmonie et les décorations des fenêtres créent un "tableau vivant". A voir aussi la "relique de granit" de l'Empereur Huizong et le théâtre.


Près du jardin, il y a le très beau bassin du lotus (photo obligatoire) ainsi qu'un grand centre commercial avec des bâtiments de forme traditionnelle.

Temple du bouddha de jade (ou temple Yufo Si)

C'est le plus grand temple bouddhiste de Shanghai. Il a été construit de 1911 à 1918 pour accueillir un Bouddha assis en jade blanc rapporté de l'ex-Birmanie (Myanmar) par un moine en 1882. Il mesure 1,95 m, pèse 3 T et est décoré avec des pierres précieuses (émeraudes et agathes). Il y a aussi une réplique d'un deuxième Bouddha, couché celui-là, venant de Singapour.

Les fenêtres sont composées du motif de la svatiska qui est répété plusieurs fois. La svatiska est un symbole du bouddhisme venu d'Inde et elle représente le mouvement, tout comme la roue de la loi.

Il y a beaucoup de magasins souvenir dans ce temple et bien qu'il y ait toujours des moines (de l'école zen) et des fidèles, on ne retrouve pas la même atmosphère de recueillement que dans les autres temples... Ceci dit, il y a quand même beaucoup de dévotions, l'encens brûle et de nombreux rubans à prières sont accrochés sur les fenêtres ou suspendus aux entrées.

Enfin, pour l'histoire, le temple aurait été sauvé du saccage lors de la Révolution communiste par le moine supérieur qui aurait recouvert les murs et portes de l'entrée par des portraits de Mao...

Temple de Confucius

Il a été reconstruit après sa destruction en 1856 lors d'une attaque de l'armée impériale contre une société secrète. Il abrite un lieu de culte et une école confucianiste. infos sur le Confucianisme le confucianisme

La tradition que l'on appelle "confucianiste" a commencé en Chine plusieurs siècles avant Confucius. Ce dernier (au Vème siècle av. J.C.) a approfondit cette tradition et en a donné l'enseignement à plusieurs disciples. Il recherchait l'harmonie sociale (avec respect entre les personnes et des dirigeants bienveillants) à travers 3 rapports sociaux de base :

- rapport souverain/sujet

- rapport parent/enfant : la piété filiale est très importante dans le confucianisme

- rapport mari/épouse

Il en résulte une hiérarchisation des rapports.


Un des idéaux du confucianisme est aussi de promouvoir une bureaucratie composée de fonctionnaires vertueux. Les études occupent ainsi une place importante dans le confucianisme ("étudier" est le premier caractère de l'oeuvre de Confucius). Le comportement éthique est basé sur le "li" qui est l'étiquette, le rituel, et le "ren" qui est l'humanité, la bienveillance.
Mais il existe cependant, comme ici, des temples dédiés à Confucius, avec des dieux propres au confucianisme.


Les 5 vertus cardinales du Confucianisme sont :

- bienveillance (ren)

- bienséance (li)

- justice (yi)

- honnêteté (xin)

- fidélité (zhong)


Parmi les livres sacrés, citons "les entretiens" de Confucius (Confucius n'a écrit aucun livre. Ce sont ses disciples).

Citons aussi quelques citations attribuées à Confucius :

- Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

- La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

- Il faut répondre au mal par la rectitude, au bien par le bien.

- Ce qu’on ne désire pas pour soi, ne pas le faire à autrui.

... Cf lien : http://www.linternaute.com/biographie/confucius/1/citation/


Rm : Confucius n'a pas été divinisé. Dans le confucianisme, les disparus deviennent des esprits à qui il faut rendre hommage.
Rm : le terme confucianisme se rapporte à la doctrine ou "philosophie" de Confucius. Le terme confucéen désigne ce qui se rapporte au confucianisme. On peut dire aussi confucianiste.
Rm : la vie de Confucius est liée à un animal mythique, le qilin (cf Pékin - Tombeaux des Ming). Un qilin, annonciateur de bons présages, apparut à sa mère lorqu'elle le portait dans son ventre. Un autre fut tué deux ans avant la mort de Confucius, qui perdit ainsi l'espoir d'un monde meilleur...

La synagogue Ohel Moishe

Beaucoup de réfugiés juifs de Russie se sont installés à Shanghai dans les années '30 mais c'est surtout l'asile qu'offrait la ville, suite à l'intervention du vice-consul japonais Shibota (une partie de la Chine était alors sous occupation japonaise), pendant la seconde guerre mondiale qui a permis aux juifs persécutés de s'installer à Shanghai. La synagogue est aussi un musée de cette période.

Autres

  • Cathédrale Saint-Ignace : elle a été construite entre 1905 et 1910 par des missionnaires jésuites français. Elle est d'ailleurs dédiée à Saint-Ignace de Loyola, le fondateur de l'ordre des Jésuites (ou Compagnie de Jésus) en 1540. Le christianisme était apparu sur une courte période en Chine avec les nestoriens vers le VIIème siècle dont témoigne une stèle à Xi'an. Bien qu'une première mission franciscaine apparaît en Chine sous la dynastie mongole au XIIIème siècle, c'est surtout avec l'arrivé du premier jésuite Mateo Ricci au XVIème siècle que la foi se développe. On recense auhourd'hui environ 50 millions de chrétiens en Chine. Ce qui est peu par rapport à la population mais beaucoup si on considère les restrictions de culte.

  • Quartier de l'ancienne concession Française : après le traité de Nankin qui met fin à la première guerre de l'opium, la Chine concède trois concessions de son territoire aux Américains, Britaniques et Français. La concession française de Shanghai était la plus petite et resta sous administration française de 1849 et 1946.

  • Le Maglev : ce train rapide à sustension magnétique relie l'aéroport à la station de métro de Shanghai Longyang Road (ligne 2) en moins de 10 minutes. Il fait des pointes à 330 km/h et même jusqu'à 400 km/h selon l'heure de la journée. On a droit à une réduction sur présentation du billet d'avion.