chargement...



 
Titi avec béret en Rhône-Alpes (France)

Rhône-Alpes

Chamonix - Mont-Blanc[+]

La ville de Chamonix ("Chamouni" en dialecte savoyard) a obtenu l'autorisation de porter Mont Blanc dans son nom qui est devenu Chamonix-Mont Blanc.

A 1035 m d'altitude, la ville est située au pied des hautes montagnes des Alpes Française dont le Mont Blanc, qui en culminant à 4808 m (mesure officielle de 2003), est le plus haut sommet d'Europe. De nombreuses excursions ou "visites" sont possibles parmi lesquelles le Mont Blanc bien sûr et la mer de glace.

Ville de Chamonix-Mont Blanc

En se promenant dans la ville, on croise une statue érigée en l'hommage d'Horace Bénédicte Saussure et Jacques Balmat. Saussure était considéré comme "le père de l'alpinisme" (XVIIIème siècle). En 1760, il a proposé une récompense aux premiers alpinistes qui arriveraient au sommet du Mont Blanc. Le défi a été réussi en 1786 par Jacques Balmat et Gabriel Paccard. La statue représente Saussure avec Balmat qui pointe le Mont Blanc.

De l'aiguille du midi aux glaciers du Mont Blanc

Mont-Blanc

De Chamonix, on peut prendre le téléphérique pour plusieurs stations : le plan de l'aiguille, l'aiguille du midi, Helbronner et Courmayeur (Italie).

Je recommande vivement de prendre un billet jusqu'à Helbronner ! (aller/retrour : 54 € en 2007 quand même mais ça les vaut !). De l'aiguille du midi, on a une vue à 360°, dont superbe vue sur le Mont-Blanc. La traversée de l'aiguille du midi à Helbronner (par la télécabine Panoramic) permet de surplomber le glacier de la vallée blanche et le glacier du géant. Il y a même de courts arrêts pour profiter du spectacle : grandiose. A ne faire bien sûr que si le temps est clair et sans nuage pour vraiment profiter du spectacle.

La pointe de l'aiguille du midi est située à 3842 m d'altitude. Du sommet de l'aiguille du midi, la vue y est magnifique sur le Mont-Blanc : le toit de l'Europe, la vallée blanche et le glacier du géant, et d'autres sommets dont les grandes Jorasses (4208 m). La traversée du glacier (dont les couches présentent des crevasses ou petits lacs) via les télécabines panoramic Mont-Blanc complète la visite. On aperçoit des alpinistes ou guides et randonneurs qui évoluent sur le glacier. Des cordées accèdent même au Mont-Blanc mais attention en cas de mauvais temps et au danger d'avalanche avec le redoux : il est conseillé de prendre un guide.

Mer de glace

De Chamonix, on peut prendre le train à crémaillère en direction de Montenvers puis un téléphérique pour descendre à la mer de glace et la grotte de glace qui est réaménagée chaque année. Il faut encore franchir des escaliers pour accéder à l'entrée de la grotte de glace (attention aux personnes "fragiles" qui pourraient être fatiguées par la remontée des escaliers). En arrivant, j'étais étonné de ne pas voir de glace ! mais si, elle est bien là mais des éboulis de cailloux et de terres ont recouvert sa surface.

Train à crémaillère vers Montenvers Mer de glace

A Montenvers, on peut aussi visiter la galerie des cristaux et le musée de la faune alpine. Dans la nature environnante, j'ai eu le plaisir de croiser des choquards et une hermine. En hiver, le pelage de l'hermine, de la fouine, des lapins... change de couleur pour devenir blanc !...

Autres balades

  • Le glacier des Bossons.

  • Vue sur les massifs près de la réserve naturelle des aiguilles-rouges à l'Argentière. Le rhododendron ferrugineux donne une jolie couleur à l'ensemble.